FitDays le triathlon pour tous

C'est votre premier triathlon, FitDays vous conseille !

Retrouvez les Fitdays Mgen chaque soir en télévision

Découvrez l'ambiance des FitDays à travers des reportages télévisés

C'est votre premier triathlon, FitDays vous conseille !

Retrouvez les Fitdays Mgen chaque soir en télévision

Découvrez l'ambiance des FitDays à travers des reportages télévisés

C'est votre premier triathlon, FitDays vous conseille !

Retrouvez les Fitdays Mgen chaque soir en télévision

Découvrez l'ambiance des FitDays à travers des reportages télévisés

C'est votre premier triathlon, FitDays vous conseille !

Retrouvez les Fitdays Mgen chaque soir en télévision

Découvrez l'ambiance des FitDays à travers des reportages télévisés

C'est votre premier triathlon, FitDays vous conseille !

Retrouvez les Fitdays Mgen chaque soir en télévision

Découvrez l'ambiance des FitDays à travers des reportages télévisés

Conseils pour débutants

Kevin Rundstadler à l'entrainement (photo Nicolas Guiffray)

FitDays mgen accueille 50% de non licenciés sur ces étapes dont une bonne moitié participe à leur premier triathlon.

Aussi soyez à l'aise, vous ne serez pas ridicule. Et pour ceux qui s'interrogent sur "est-ce que je ne vais pas être dernier ?" nous répondons : "il y a toujours un 1er et un dernier, et l'essentiel est de venir se faire plaisir pour aller au bout de sa course en faisant le mieux possible."

Avec l'aide de Kevin Rundstadler (FRA), jeune champion de triathlon, soutenu par mgen 38, nous allons donc essayer de vous donner :

 

1 - des conseils d'ordre général quant au triathlon

 

2 - un plan d'entrainement qui est prévu sur 12 semaines pour ceux qui se lancent sur leur 1er distance M mais qui peut s'adapter pour ceux qui ont préféré le S ou le XS : dans ce cas, il vous suffit de diminuer les distances proposées à l'entrainement d'1/3 et les séances test de moitié...

Si vous êtes débutant et que vous souhaitez faire un score dont vous serez fier, pas de panique. Ce programme se réalise sur 12 semaines et dure environ 6 à 8 heures par semaine pour préparer le M, ou 4 à 6 heures par semaine pour préparer le XS et le S.

La réussite n'a pas de secret, il faut par conséquent être régulier. Accrochez vous et les résultats seront au rendez-vous.

 

1 - Conseils d'ordre général :

Il est important de travailler les 3 disciplines et de varier le rythme des séances. Même en XS, le triathlon reste un effort d'endurance pour un débutant. Le fait de travailler les 3 disciplines vous permettra d'éviter de devenir un "diesel", chacune sollicitant le coeur à des rythmes cardiaques différents. Dites vous donc que vous allez améliorer votre santé en vous préparant à ce 1er triathlon.

 

Un petit ordre d'idée du temps d'effort que vous accomplirez le jour J :
XS : le 1er terminera son triathlon en 30 à 35mn. Le dernier en 1h15.
S : le 1er en 50mn à 1h et le dernier en 2h15.
M : le 1er en 1h50 à 2h05 et le dernier en 3h45 à 4h.

 

Il est important de gérer son effort mais heureusement la natation (sport couché) permet au coeur de ne pas s'emballer et évite de se mettre dans le rouge. Cet échauffement naturel du coeur vous permettra d'être plus performant en vélo que vous ne le pensez. Par contre, les départs sont toujours un peu mouvementés. Il faudra vous mettre un peu en arrière ou sur le côté extérieur si vous n'êtes pas trop nageur pour pouvoir partir tranquillement sans vous affoler.


Si l'eau est en dessous de 16°C, la combinaison néoprène est obligatoire. Entre 16°C et 24°C, elle est autorisée et conseillée car elle vous permettra de mieux flotter. Si l'eau est à plus de 24°C, elle est interdite pour éviter l'hyperthermie. Ce produit est un peu coûteux, aussi vous pouvez essayer de vous en faire prêter une. Sinon, contactez nous car notre partenaire EnduranceShop peut en louer. Nous ne devrions avoir aucune eau en dessous de 16°C dans les lieux choisis cette année 2015 pour la natation mais cela dépend tout de même de l'été que nous aurons...

 

 

Bon courage.

 

 

 

 

1- 1 En Natation

 

Il est important d'apprendre à bien nager, si possible le crawl car c'est la nage la plus efficace et la moins fatigante. Si vous n'êtes pas nageur, il est conseillé de prendre 4 ou 5 leçons avec un maître-nageur qui vous apprendra à souffler dans l'eau. Après, c'est facile, car la position de la tête en natation conditionne tout le reste. Cela ne sera pas du temps ni de l'argent perdu, car la natation est excellente pour la santé, elle répare tous les maux des autres sports et peut se pratiquer très très vieux... Par contre, vous laissez tomber palmes, masque et tuba car ils sont interdits en triathlon et vous empêcheront de progresser à l'entrainement.


Si vous nagez déjà, pensez à améliorer votre technique. Variez les exercices. Faites des éducatifs (50m bras écartés, 50m crawl rattrapé, 50m en décontractant les doigts au passage aérien et en gardant le coude bien haut, 50m poings fermés,...). Surtout évitez de nager toujours sur le même rythme, avec un pull-boy pour faire flotter les jambes en permanence. Il est important de réveiller petit à petit les proprio-récepteurs que vous avez dans les mains, les pieds,... pour sentir votre corps dans l'eau et surtout de penser constamment à ne pas nager en apné, à bien souffler dans l'eau pour que le temps d'inspiration (moment où la tête est hors de l'eau) soit le plus court possible. Enfin profitez de ce sport merveilleux pour être décontracté.

 

 

 

1-2 Aprés la natation, viens le vélo

 

mais d'abord la transition natation-vélo : Vous allez vous relevez pour trottiner vers votre emplacement dans le parc à vélo, lieu où vous aurez laissé avant la course, votre vélo, vos chaussures de vélo et de course à pied (parfois, cela n'est qu'une paire pour les 2, car il est possible de faire l'épreuve vélo avec des câle-pieds traditionnels), votre casque (dont il faudra avoir bien réglé la jugulaire avant le départ et pour lequel il est conseillé d'apprendre à le mettre et à l'enlever rapidement), vos lunettes de soleil et une petite serviette pour rapidement sécher vos pieds. L'idéal est de participer avec une combinaison tri-fonction qui sèchera rapidement pendant le vélo et qui vous évitera de perdre du temps à vous habiller. Ne vous couvrez pas trop: vous aurez tout de suite chaud.


La tête risque de vous tourner un peu lorsque vous allez vous relevez après la natation. Pas d'affolement, c'est normal de se sentir un peu groggy. Marchez vers votre emplacement tout en quittant votre combinaison néoprène (si vous avez opté pour en porter une). Arrivé dans le parc de transition, n'hésitez pas à vous assoir par terre pour finir d'enlever la combinaison si cela coince. Puis enfilez vos lunettes de soleil, votre casque et vos chaussures. Ensuite, respectez bien la ligne de montée du vélo qui vous aura été montrée pendant le briefing d'avant course. Il est interdit de rouler dans le parc de transition, de même au retour du vélo. Il faut descendre à la ligne indiquée par les arbitres et pousser son vélo à la main jusqu'à l'emplacement numéroté où il devra être rangé sans risquer de gêner les autres.


En vélo, il est préférable de s'entrainer avec un vélo de course. Là aussi, si vous n'en possédez pas, essayez de vous en procurer un. On en trouve de très bien dans les magasins de troc... Le rendement sera bien meilleur que sur un VTT ou un VTC, qui restent lourds et peu adaptés au bitume.


Sur les 2 triathlons XS du FitDays mgen 2015 (Metz et Corps), la route sera entièrement fermée à la circulation, aussi vous pourrez rouler en peloton, ce qui est bien sûr une aide car vous serez aspiré par ceux qui sont devant. Par contre, sur les S et les M du circuit FitDays mgen 2015, les routes sont ouvertes. Il est donc interdit de rester dans la roue d'un autre participant. Vous devez faire votre effort seul comme en contre-la-montre. Sinon les arbitres seront là pour vous sanctionner d'un carton jaune ou rouge. Ce qui entrainera une pénalité, qui s'effectue en principe à l'arrivée du vélo, quelques centaines de mètres supplémentaires à parcourir sur la boucle de pénalité. De toute façon, profitez du vélo pour vous faire plaisir avec les yeux. Le décor de chacun des parcours 2015 est magnifique.


A l'exception du XS de Metz, tous nos parcours sont vallonés, il est donc conseillé de bien choisir vos braquets. Et surtout d'apprendre à bien changer les vitesses à l'entrainement, et de varier le rythme en vélo lors de vos sorties comme expliqué dans le plan d'entrainement qui vous sera proposé ci-après. Les dénivelés sont présentés dans le descriptif course de chacune de nos étapes. Ils vous aideront à choisir le bon braquet en fonction de votre niveau de vélo. N'hésitez pas à nous poser des questions sur contact@fitdays.fr ou carole@fitdays.fr. Nous demanderons à notre triathlète pro, "Kevin Rundstadler, qui a gentiment accepté de donner des conseils, de répondre.


Après le vélo, il faudra courir... Aussi pensez à terminer en moulinant le dernier kilomètre pour bien décontracter vos muscles et éviter d'avoir les "trop grosses cannes" en descendant du vélo. Comme annoncé dans le plan d'entrainement, il est important de travailler de temps en temps l'enchainement à l'entrainement, sans pour autant faire votre 1er triathlon avant le jour J. Simplement suivre les séances d'enchainement proposées ci-après.

 

 

 

1-3 En course à pied

 

pensez à acheter une paire de chaussures dans laquelle vous serez bien, qui amortit bien car vous serez un peu lourd sur le 1er kilomètre après le vélo et qui s'enfile rapidement. Prévoyez un système qui vous permet de ne pas avoir à lacer vos chaussures. Vous pouvez vous renseigner dans tous les magasins spécialisées. Quand vous partirez en course à pied, arrêtez vous quelques secondes pour boire au ravitaillement qui sera installé en sortie de parc. La Natation et le Vélo auront déjà entamé vos réserves énergétiques, aussi prenez de l'eau mais aussi un peu de boisson sucrée. De toute façon, il faudra penser à vous hydrater en sortie natation (idem stand ravitaillement prévu) et à vous alimenter un peu (gel pour l'effort et boisson sucrée) pendant le vélo. Sur la distance M, un ravitaillement est prévu au 20e km. En revanche, il faudra prévoir sur le S et le XS que le seul ravitaillement est en sortie de parc transition.


Vous aurez un peu mal aux jambes durant le 1er kilomètre de course à pied, mais cela a tendance à passer au fil des kilomètres, donc n'hésitez pas à trottiner voire à marcher un peu en attendant que cela passe. A l'entrainement, même chose, variez le rythme et pensez que lorsque vous êtes fatigué, il faut se concentrer sur bien sentir ses appuis. La course à pied n'est pas si naturelle que cela, il faut travailler "son pied" et penser à faire des montées de genoux, des talons-fesse,... de temps en temps à l'entrainement.


A l'arrivée, vous serez tout d'abord très heureux ! assez fier d'avoir été jusqu'au bout et il faudra penser à vous couvrir rapidement, à boire et à manger. Mais tout sera prévu à l'arrivée sur le village du FitDays mgen. Ensuite pensez à respecter les heures de sortie de votre matériel du parc de transition. Il y a des bénévoles qui seront là depuis des heures pour surveiller votre matériel et qu'il faudra libérer et derrière, il y aura une phase démontage par l'organisation qu'il ne faut pas retarder pour que tout soit au top pour l'étape suivante.


Enfin, le triathlon est un sport qui dès les débuts, a su inculquer des règles de savoir vivre et savoir bien se nourrir :
- pensez à ne rien jeter hors des zones de propreté pendant la course


- pensez à manger sainement durant toute votre préparation mais sans vous priver


- à J-3, commencez à privilégier les féculents, évitez l'alcool (mauvais pour la récupération et entraine blessures musculaires, tendinites, etc..), boire de l'eau plate tout au long de la journée (minimum 1.5l)


- à J-1: supprimez les crudités de votre alimentation, maintenez féculents et hydratation; et pensez à préparer de vos affaires pour la compétition*


- jour J: dernier repas (pâtes natures uniquement ou Gatosport) fini au moins 3h avant le départ de la compétition, boire de l'eau plate durant l'échauffement et jusqu'au départ


* vos affaires à ne pas oublier le jour J :
- licence FFTRI/ou certificat médical pour les non licenciés
- combinaison néoprène
- lunettes de natation
- pompe vélo
- chambre à air et pneus de rechange
- vélo bien réglé
- casque
- lunettes de soleil
- chaussures vélo et course à pied
- tenue de course
- ceinture porte dossard (il y a 2 dossards de fournis en triathlon, 1 pour le dos, qui doit être visible en vélo et l'autre pour le devant qui doit être visible en course à pied : vous pouvez choisir de les épingler sur votre tenue devant et derrière - dans ce cas, prévoir 8 épingles car il est normalement interdit aux organisateurs de les fournir ou prévoir une ceinture porte-dossard qui permet de fixer un seul dossard dessus et de la tourner en vélo puis en course à pied pour que le dossard soit bien visible, et de ne pas nager avec car elle s'enfile rapidement)
- bidon de vélo avec boisson sport (testée à l'entrainement)
- barre énergétique et/ou gel énergétique pour un effort de plus d'1h45 (testé à l'entrainement)

 

Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder au programme d'entraînement.

 

 

 

Actualités